Le site

 

 

Les yourtes de Domette sont situées à seulement 45 minutes de Nice dans les Alpes Maritimes juste à la sortie du village de Villars sur Var. Dans un parc boisé de presque 2 hectares. Au bord du Var (le fleuve !) et en bordure de rivière. Les yourtes sont sur un plateau dominant le lit du Var, vous apprécierez le paysage féerique.

 

En été vous pourrez profiter de la sieste en hamac, des baignades et des bains de soleil.
Vous apprécierez le chant des oiseaux, le bruit de l’eau, la tranquillité et le calme ambiant...

 

Un vrai bol d’air de retour aux sources à proximité et des grandes villes de la Côte d’Azur.

Vivez l'aventure de la détente au naturel dans nos yourtes!

 Nous avons deux yourtes à votre disposition :

Une yourte de 27m², pouvant accueillir de 4 à 5 personnes, décorée avec du mobilier mongol et très confortable. Pour les grandes familles ou entre amis.

Une autre yourte de 20m² qui elle, peut accueillir de 2 à 3 personnes, également meublé de mobilier mongol. Pour se retrouver en amoureux.

Nos deux yourtes ne sont pas trop proches l'une de l'autre et n'ont donc pas de vis à vis. Afin que chacun des occupants respectif ait sont espace d'intimité respecté.  

Mais elles permettent également d'être occupées toutes deux par le même groupe d'amis sans qu'ils soient trop éloignés les uns des autres.

 

   
   

 

 

 

L'aménagement intérieur

 

 
 
   
   

 

 

                                  

La baignade

Un endroit agréable pour profiter du soleil et de l'eau...

        

 
   
   

 

                                                                 

 

 

 

 

Et les sanitaires...

 

 

 

 

 

L'origine de la yourte

 

 

 

La yourte mongole est apparue il y a environ 2 000 ans de cela et a évolué substantiellement à travers les siècles.

La yourte a très certainement comme ancêtre l’orts, un simple abri toujours utilisé par les Tsaatanes (les éleveurs de rennes), consistant aujourd'hui en un cadre conique de branches ou de poteaux en bois couverts par des peaux animales. La découverte du feutre a permis aux premiers Mongols d’isoler facilement et efficacement leurs maisons, posant les fondations de ce qui deviendront les premières yourtes. Les images de gerlugs, ou les « charrettes à yourte », ont été trouvées sur plus de cinquante fresques datant de l'age du bronze.

L'élément le plus important de la vie nomade mongole est sans aucun doute la yourte traditionnelle, ou ger. Bien que depuis la seconde partie du XXéme siècle, la Mongolie se soit fortement urbanisée, plus de la moitié des Mongols continue à vivre dans leur habitat traditionnel, que ce soit les nomades à la campagne ou les habitants permanents des villes et villages.

C'est une habitation familiale, comprenant une pièce unique autour d'un poêle. On y trouve plusieurs lits qui servent de sièges pendant la journée, armoire et/ou commode, une table basse où est posé la nourriture. La seule ouverture est la porte d'entrée, à l'opposé de laquelle se trouve traditionnellement le lit du chef de famille.

La yourte comprend aussi une ouverture dans sa partie supérieure pour permettre d'évacuer les fumées et d'éclairer l'ensemble. En Mongolie, plus d'un million de personnes vivent encore sous une yourte. La taille des yourtes est conditionnée par le nombre de « murs » (khana) ou treillis en bois. La taille standard est une yourte de cinq murs pour un diamètre de 6,10 m, une hauteur maximale de 2,30 m et minimale de 1,50 m. En plus de ces cinq murs (XanTai), la yourte est composée d'une porte (Xalag ou haalga), d'une couronne ou clef de voûte (thoone ou toono), de 81 perches (hunnu)formant la charpente soutenue par deux piliers (bagana), d'une ou deux couches de feutre (esgui), d'une toile imperméable (berdzine) en coton.

Les yourtes, d'une manière courante, peuvent avoir de deux à douze murs soit de 9 m² à 122 m².

Afin d’assembler la yourte, les sections murales sont dépliées et attachées ensemble pour former un cylindre. La porte est alors attachée à l’armature ainsi formée grâce à des sangles courant le long des murs. Ensuite, le toit est fixé aux deux poteaux de support et est élevé au centre de la yourte. Les branches sont alors emboîtées entre le cadre de toit et les murs. Plusieurs grands morceaux de feutre sont attachés ensemble à l'extérieur de la yourte pour l'isolation et, finalement, elle est couverte d’une coquille en coton blanche. La yourte moderne a l'avantage de garder la chaleur l'hiver, en raison des propriétés d'isolation excellentes du feutre, et d’être très facilement transportable.

 

Source : encyclopédie libre Wikipédia

 

 

 

Accueil
Nos yourtes
Nous rejoindre
La relaxation
Aux alentours
Photos
Contact
Nos tarifs
Presse
Sur France 3
Liens
Nos yourtes...
 
© 2015 Domette_Renaud